l’épineux Salaire de Teddy Riner

Découvrez combien gagne Teddy Riner. Le salaire du meilleur judoka français a fait couler beaucoup d’encre ces derniers mois.

Publicité

Si les revenus de Teddy Riner ont fait les titres des journaux c’est que le sportif est payé par le club de Levallois-Perret, un club financé en partie par la mairie et donc avec de l’argent public.

Le salaire de Teddy Riner a été révélé en juin dernier dans un rapport de la chambre régionale des comptes d’Ile-de-France. Ce rapport mettait l’accent sur la situation financière difficile du Levallois Sporting Club. Ce rapport indiquait notamment que le salaire mensuel de 24 000 euros, hors primes, versé au judoka était une des causes des problèmes du club franciliens.

Ce rapport nous également permis de découvrir l’évolution du salaire de Teddy Riner. La star a signé en 2009 un CDI avec une rémunération mensuelle de 8300 euros brut. Ce salaire a été revalorisé après ses titres obtenus en championnats internationaux et olympiques. Son salaire est alors passé à 13649 euros.

En 2013, Teddy Riner a signé un nouveau contrat. Le CDI est devenu un CDD débutant donc en 2013 et se concluant en 2018. Le salaire alloué au judoka est passé à 24 000 euros. Contrairement au précédent contrat, aucune revalorisation a été incluse. Teddy Riner peut tout de même mettre du beurre dans les épinards avec de belles primes. Il a encaissé 46 000 euros de prime pour sa victoire en 2014 aux championnats d’Europe. Ce contrat lui octroie également un logement de fonction (dont le loyer est estimé à 1900 euros par mois), une voiture et le carburant. Il faut noter que Teddy Riner a décidé de ne pas utiliser cette voiture.

Le rapport de la chambre régionale des comptes d’Ile-de-France a également permis de découvrir que Teddy Riner avait bénéficié en 2012 d’une prime exceptionnelle de 30 000 euros pour son titre de champion olympique.

A ce salaire versé par son club, il faut ajouter aux gains de Teddy Riner ses contrats publicitaires.

En octobre 2015, Teddy Riner a été entendu par la police, qui a enquêté sur la gestion du club de la ville. Interrogé, le champion a ainsi commenté cette affaire: « Cela fait toujours bizarre d’être convoqué par la police. Même si je n’ai pas tout de suite compris de quoi il pouvait s’agir, moi qui suis plutôt carré, je me suis un peu inquiété. ».

Teddy Riner avec le maire de Levallois

Teddy Riner avec le maire de Levallois, Patrick Balkany

le

Plus d'infos: Judo